Un peu de « PEU » à l’Hermitage

L’ADEM apporte son soutien à l’EHPAD l’Hermitage de Saint Raphael dans leur efforts de faciliter l’accès des personnes âgées en situation de fragilité et/ou dépendance aux pratiques culturelles.

Un premier événement culturel a réuni les résidents de l’établissement et le public autour  l’exposition des  « PEU » – un concept de l’artiste de l’école de Nice Jean MAS.

cd73a2_398f00812ed9ac5f8490fd1de1ae2194« Le Peu, est le phonème de la lettre « p » que Jean Mas se plaît à décliner à l’infini depuis 1989.
A partir de lettres « p » découpées dans de l’aggloméré, Jean Mas fait appel à différentes techniques, collages, peinture, assemblages divers, avec une seule contrainte : que l’objet soit toujours représentatif de la lettre P. Ainsi, il nous offre un « Peu de miroir », un « Peu de dame », un « Peu d’échec » … » (MAMAC – Nice)

 

Les participants dans ses ateliers sont invités d’utiliser diverses techniques afin d’apposer sur des lettres « P » (peu) découpées dans du bois, un peu de tout ce qu’ils leur semble important, intéressant, curieux, bouleversant, émouvant – enfin, un peu de sois même. L’artiste avait déjà organisé des ateliers des « Peus » dans des établissements pour des personnes handicapés où le concept s’était avéré avoir des effets thérapeutiques.

 

H17_1     « Mélanger différents types d’informations visuelles dans un tableau est une technique très ancienne, déjà présente dans l’art primitif. L’importance c’est l’aspect ludique et la capacité de transformation qu’introduisent le collage et l’assemblage des différents éléments…Ces séances ont permis de développer le savoir écouter, le savoir toucher, le savoir réaliser, le savoir voir le monde et développer l’ouverture des sens et du sens dont le résident pourrait être l’artisan. Elles nous permettent d’élargir notre sensibilité au monde et contribuent à notre formation personnelle quelque soit notre âge. Elles représentent une école de tolérance, une école de citoyenneté où l’art et accessible à tous.  » (Mansouré TAFFAZZOLI)

 

L’artiste accompagnait les résidents de l’Hermitage’ depuis septembre dans leur réalisations.

Les résultats de ce travail créatif ont été  présentés le 6 avril  2017 à l’Hermitage en présence de l’artiste dans une ambiance musicale apportée par les élèves du Conservatoire de Saint Raphael.

 

Les jeunes musiciens – chanteuses, violoncellistes, pianistes, clarinettistes, accompagnés par leurs professeurs et par le directeur du Conservatoire Frédéric BOCHE – ont conquis le publique en créant une vraie échange intergénérationnelle et interculturelle.

AB

Les commentaires sont fermés